Picto introDepuis 5 ans , les études américaines et françaises, constatent l’inexorable croissance du mobile (tablette et smartphone) lors de l’ouverture d’un email. Une récente étude américaine montre une stabilité et donc l’arrivée à un plateau où les poids des différents devices semblent acquis.

Les USA ayant toujours un temps d’avance sur notre société, sur l’usage d’internet, les chiffres fournis pourraient décrire ce qui nous attend d’ici quelques années. Est-ce le cas  ?

L’étude est réalisée par MovableInk qui fournit ces chiffres depuis au moins 4 ans. Elle a été réalisée  sur des données recueillies entre le 1er juillet et le 30 septembre 2015 sur plus de 300 marques BtoC ( retail, tourisme, finance, media et télécommunications) qui ont généré 1,32 milliard d’ouvertures sur les Etats-Unis. La mesure a été réalisée par un tag d’ouverture fourni par MovableInk, les ouvertures sont ensuite qualifiées en fonction du contenu ‘user-agent’ du pixel de l’ouverture.
Les » biais » de cette mesure sont connus :

  • sur représentation des appareils Apple qui affichent systématiquement les visuels,
  • prise en compte uniquement de la première ouverture en cas d’ouverture d’un même email sur plusieurs devices,
  • estimation nécessaire pour attribuer les ouvertures de gmail sur un device donné (depuis que gmail met en « cache » les visuels).

Le résultat est le suivant :

  • 51,72%  des ouvertures détectées sur smartphone
  • 33,31 % sur ordinateur
  • 14,98%  sur tablette

Bilan Q3

L’étude souligne qu’un plafond semble atteint et que les fluctuations sont faibles depuis le début de l’année 2015

Sur la France l’étude la plus proche est celle de 1000mercis sur la base Email-Attitude (basé sur 100 millions d’emails envoyés dans un contexte de prospection publicitaire-optin). Le baromètre est publié par la MMA qui donne le résultat suivant sur le premier semestre 2015 :

  • 31%  sur smartphone
  • 54,8 % sur ordinateur 
  • 14,2 %  sur tablette

L’évolution est la suivante et on est loin du plateau américain précédemment évoqué.

Mobile france

 

Les 2 études ne sont pas totalement comparables car sur MovableInk, les envois mélangent fidélisation et prospection et sur 1000mercis on est en prospection à 100%Mais sur une base constante, on peut comparer la croissance entre les deux études.
Étonnamment, la France aurait déjà atteint le même niveau d’ouverture des emails sur tablette que les Etats-Unis (?).

Conclusion,  hypothèses

A partir de ces données il est difficile de se projeter et de cerner une limite dans la croissance de la consultation sur mobile (en France).

Toutefois si on se fixe la limite des USA, de 51,72%  d’ouverture en smartphone et que l’on considère que la progression des taux d’ouverture est linéaire, environ 8% par an  (à partir des chiffres de 1000mercis), on pourrait atteindre un plafond dans 3 ans (avec beaucoup de « si »),
Le prix de la data sur mobile en France étant bien moins cher qu’aux USA on peut penser que la courbe pourrait s’accélérer…

Ce qui est certain c’est que la croissance des mobinautes restera forte (plus de 33 millions de mobinautes fin 2015 avec 6 à 7%  de hausse par an chiffre MMA) et mécaniquement l’ouverture sur Smartphone va encore fortement progresser.

La réalisation d’emails responsifs et/ou  adaptatifs devient incontournable et le travail sur la transformation (lead, achat … ) en situation de mobilité est un chantier (encore) incontournable pour de nombreux secteurs.

A ce sujet n’hésitez à venir vous former au codage HTML pour le responsive en 2016. Les dates et le programme sont disponibles ici.