Logo-sncdComme chaque année depuis 11 ans (!) le SNCD publie une étude sur l'attitude des internautes par rapport à l'email publicitaire en France. Cette année, forte nouveauté, l'étude est européenne, et le panel interrogé est donc européen et il est possible de comparer les résultats pays par pays.

Je vous propose de partager quelques points forts et remarquables de l'étude :

  • Un panel européen bien spécifique
  • L'usage intensif de l'email est généralisé partout en Europe.
  • Les Allemands et Espagnols ont plus d'adresses email que les Français
  • Gmail et Microsoft ne dominent pas partout, notamment en Allemagne
  • La France est le pays des newsletters
  • On ne s'abonne pas de la même façon à une newsletter en Espagne et en France
  • L'affichage des visuels : en progrès, mais toujours pas systématique

Un panel d'internautes européens bien spécifique.

 Le panel choisi est celui "des internautes européens âgés de 16 à 65 ans”  qui se connecte hebdomadairement à Internet ( définition Eurostat).  Il a été fourni par la société Survey Sample International (SSI) et il couvre 5 pays avec la répartition suivante :

4 pays

1003 individus ont été répondu au questionnaire en ligne.

  • L'usage intensif de l'email est généralisé.

Dans tous les pays européens, l'email est depuis longtemps un des principaux usages d'internet chez les 16-65 ans

Usage

 

  • 2.2 @ par internaute pour les 16-65 ans

67 % des internautes français ont plus de 2 adresses email. Ce sont les allemands et les espagnols qui ont le plus d'adresses. Avec 74 % d'internautes allemands qui ont 2 @ ou + ils dépassent de 14 points Uk, mais ils utilisent plus les messageries locales (GMX et Web.de) comme le précise le point suivant.

Moyenne adresse

  • Gmail/Outlook ne sont pas toujours les messageries dominantes en Europe

La question est la suivante :"quel fournisseur d'email utilisez-vous ? Si vous avez plusieurs adresses, sélectionnez tous vos fournisseurs"

On notera la faible pénétration de Gmail et Microsoft en Allemagne (39% et 12 %), à l'inverse des espagnols qui en sont des "afficionados". Le poids des messageries locales (Web.de, Gmx, ..) est très fort en Allemagne.

Répartition provider

  • La France est le pays des newsletters

Avec une moyenne de 6.4 abonnements par internaute, la France est championne d'Europe et l'Espagne est bonne dernière (3.5 newsletters en moyenne). A noter que l'Allemagne arrive 2ème malgré une législation plus restrictive (double optin obligatoire). Qui a dit que le double optin freinait l'inscription aux newsletters ?

Moyen news par internaute

  • On ne s'abonne pas de la même façon aux newsletters en Espagne et en France

Les modalités d'inscription aux newsletters sont très différentes suivants les pays :

  • la France délaisse l'inscription sur le site Web ou marchand (56 % et bon dernier) pour se concentrer sur l'inscription lors de l'achat ou nous sommes les premiers avec 52 % (un potentiel effet de bord de l'ex LCEN qui n'oblige pas à recueillir le consentement pour les clients ? )
  • Pour l'Espagne et l'Allemagne, c'est l'inverse

Modalités abonnement

  • L'affichage des visuels : en progrès, mais toujours pas systématique

Avec l'affichage systématique sur Gmail/Outlook des visuels, on aurait s'attendre a voir fortement augmenter le nombre d'internautes qui visualise toujours les visuels au sein des emails. Par rapport à la dernière étude EMA qui évoquait la question (2013) le gain est conséquent : passage de 35%  (en 2013) à 69 % !

Par contre 31 % des internautes interrogés ne visualisent pas systématiquement les visuels sur leur messagerie mobile. La compréhension du message sans les visuels reste encore incontournable, notamment en BtoB.

Affichage visuels

Vous pourrez retrouvez des extraits de l'étude sur le site du SNCD, l'intégralité des données (plus de 70 sldies) étant réservées aux membres.