Gmail, en mettant en valeur récemment la norme « list-unsubscribe » dans son webmail, éclaire un vieux RFC (2369) écrit en juillet 1998 qui précise notamment cette norme (déjà ancienne).

Cette norme permet de se désabonner de la « liste d’expédition » de 2 façons :

  • par email, avec un envoi d’email vers une adresse donnée pour se désabonner :
    List-Unsubscribe: <mailto:désabonnement-pignonsurmail@nullbfl1.com>
  • par un lien vers un formulaire (de désabonnement), sur une page web proposée par l’annonceur :
    http://domain.com/member/unsubscribe/?email=bflorence@nullflorenceconsultant.com?id=12345

Dans le dernier cas, le lien vers un formulaire de désabonnement n’est pas obligatoire. Il est possible de renvoyer vers une page de gestion de compte et de préférence qui propose d’autres options que le désabonnement.

Il est possible de fusionner les deux instructions (formulaire et mailto) qui sont traitées différemment suivant les interfaces.

Exemple de list-unsubscribe au sein de l’entête d’un email :

List-Unsubscribe: <mailto:bounces@nullbounces.madmimi.com?subject=Unsubscribe 20838833220>, <https://go.madmimi.com/opt_out?pact=20838833220&fe=1>

Ce texte invisible contenu dans le haut du message n’est pas systématiquement interprété correctement par les solutions de lecture de messagerie.

Cette méthode de désabonnement, si elle est correctement interprétée et visible sur les webmails, devrait permettre de diminuer les « fausses plaintes », à savoir les personnes qui cliquent sur le bouton « spam » pour se désabonner.

Pour mesurer l’impact du list-unsubscribe, il peut être intéressant de mettre en place (ou différencier simplement) la page de désabonnement affectée à la fonction. Il sera possible ainsi de mesurer l’impact de cette mesure sur Gmail, Hotmail et SFR notamment.

Je vous propose un focus sur 3 webmails qui l’interprètent correctement et le mettent à disposition des utilisateurs.

SFR

Depuis octobre 2012, SFR met en valeur dans son webmail une interprétation de la norme list-unsubscribe sous forme d’un bouton « se désinscrire » :

SFRwebmail

Vous trouverez plus de détail sur le blog de DeliverNow.

Outlook.com

En bas de chaque email, Outlook propose deux choix, si l’instruction list-unsubscribe est présente :

  • Résilier l’abonnement (ce qui envoie un message, au bout de quelques jours, par les instructions contenues dans list unsubscribe) : 

Outlook_arreter de recevoir ce bulletin

  • Planifier un nettoyage automatique qui va consister à supprimer ou déplacer les emails déjà existants sans désabonner l’internaute. À noter que cette instruction est favorisée par Hotmail car elle est reprise systématiquement dans le haut de l’email :

Promovacances_planifier le netttoyage
L’écran suivant s’affiche alors :

Planifier le nettoyage
Sur plusieurs tests, nous avons mesuré le volume de désabonnements par list-unsubscribe, il est inférieur à 10 % des désabonnements totaux (on peut le mesurer en programmant des interfaces de désabonnement spécifiques dédiées au list-unsubscribe). L’impact semble donc faible sur Hotmail.

Sur Gmail, une plus grande visibilité est offerte au lien de désabonnement

Sur Gmail (mais pas encore sur GoogleApps à ce jour), le lien de désabonnement est bien visible à droite de l’expéditeur.
Condition nécessaire à son apparition : être authentifié DKIM et SPF, sinon le lien n’apparaît pas (question de confiance) et il semble aussi qu’il faut bénéficier d’une certaine réputation pour bénéficier de cette affichage.

Gmail interprète différemment les deux modes de désabonnement (par mailto ou formulaire).

Dans le cas d’un mailto, la démarche est la suivante :

CasualGames Gmail 2
 

En cliquant sur celui-ci, la fenêtre suivante s’affiche. 

CasualGames se désabonner
Puis Gmail affiche la phrase suivante, qui est au conditionnel (!) :

Vous ne devriez plus recevoir
En regardant les emails envoyés, on constate qu’environ 24 heures après le désabonnement, un email est envoyé qui correspond bien à l’instruction du lien list-unsubscribe :

List-Unsubscribe: <mailto:bounces@nullbounces.madmimi.com?subject=Unsubscribe 20838833220

Mail unsusbcribe généré par Gmail
Lors d’un formulaire, le fonctionnement est différent car une nouvelle page apparaît et permet de gérer le désabonnement immédiatement.

Exemple sur la newsletter de Google Analytics :

Google1

Google2 Google3Conclusion

Même si la remontée du désabonnement sur Gmail est une bonne nouvelle, j’attends les premières mesures pour cerner l’impact d’une telle remontée.

À noter que celle-ci ne touche que les utilisateurs du webmail sur ordinateur, le list-unsubscribe étant absent des tablettes ou smartphones, que ce soit sur iOS ou Android. Cela représente beaucoup d’utilisateurs privés de cette fonction !

Donc, une nouvelle intéressante mais qui ne révolutionne pas le désabonnement sur Internet.